On a tout prévu !
Besoin d'assistance ? nos experts vous rappellent

PRIMES DÉMÉNAGEMENT : COMMENT BÉNÉFICIER DES AIDES ?

Accueil Mon déménagement / Conseils pour déménager / Les primes au déménagement

Les primes déménagement, des dispositifs gouvernementaux qui vous soutiennent lorsque vous changez de logement.

 


Découvrez les différentes aides de l’État dont vous pouvez bénéficier


Allégez le coût de votre déménagement !

Déménager implique :

la location d’un véhicule adapté, 
l’achat de fournitures 
d’éventuels petits travaux de remise en état
... 
Il faut généralement compter en plus

le dépôt de garantie du nouveau logement 
les frais d’agence 
d’assurance. 
...
Le coût d’un déménagement peut ainsi peser lourd sur un budget.

Des aides existent pour vous aider à faire face à cet événement parfois indispensable pour prendre un nouveau départ, trouver un emploi, accueillir une nouvelle naissance ou se rapprocher de sa famille. Parmi ces aides figure la prime déménagement qui s’adresse aux familles nombreuses. D’autres dispositifs sont également en place pour les salariés de différents secteurs ainsi que pour les demandeurs d’emploi et les retraités.

Découvrez les critères d’attribution des aides au déménagement et les démarches à faire pour en bénéficier !

La prime déménagement : une aide sociale aux familles


La prime déménagement est un dispositif d’aide sociale mis en place pour soutenir les familles nombreuses qui doivent changer de logement pour s’adapter à l’agrandissement de leur foyer. L’aide financière est versée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou par la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Son attribution est soumise à des conditions de ressources et de situation, notamment en ce qui concerne le nombre d’enfants à charge. Les critères d’éligibilité pour bénéficier de la prime sont :
La présence de trois enfants au moins à charge, nés ou à naître.
La date du déménagement doit se situer entre le début du quatrième mois de grossesse de la mère et les deux ans de l’enfant à charge le plus jeune du foyer.
Être bénéficiaire de l’APL (Aide Personnalisée au Logement) ou de l’ALF (Allocation Logement à caractère Familial) dans votre nouveau logement.


LE MONTANT DE L’AIDE AU DÉMÉNAGEMENT DE LA CAF ET DE LA MSA


Le montant de l’aide versée par votre CAF ou votre MSA sera égal au coût de votre déménagement, sur justificatifs de dépenses diverses liées au changement d’habitation : il peut s’agir de la facture de location d’un camion, mais aussi des frais de carburant et des péages, ainsi que des preuves d’achat de fournitures d’emballages et de protection.
Un plafond est néanmoins fixé : il est identique que vous releviez de la CAF ou de la MSA, à savoir de 994,56 euros pour un foyer avec 3 enfants à charge, augmenté de 82,88 euros par enfant supplémentaire.


QUELLES DÉMARCHES POUR BÉNÉFICIER DE VOTRE PRIME DÉMÉNAGEMENT ?


Votre demande de prime déménagement doit être adressée à la caisse MSA ou à la Caisse d’Allocations Familiales de votre nouveau lieu de résidence, dans un délai de 6 mois suivant votre déménagement. Les deux caisses vous permettent de télécharger le formulaire de demande sur leur site, puis de suivre également en ligne l’état d’avancement de votre dossier.

Le dossier doit comprendre les factures acquittées de la société de déménageurs le cas échéant, ainsi que tous les frais liés au déménagement. Si vous avez déménagé seuls, il comprendra donc par exemple les justificatifs de paiement de la location de véhicule, des frais de déplacements et de l’achat de cartons.


Les aides à la mobilité : des coups de pouce pour les salariés et demandeurs d’emploi


Vous déménagez pour des raisons professionnelles ?
Vous changez de logement dans le cadre d’une nouvelle embauche, d’une mutation ou encore d’un envoi en formation de longue durée ?

Que vous viviez seul(e) ou en couple, avec ou sans enfants, vous pouvez prétendre à l’aide Mobili-Pass mise en place par Action Logement. L’une des conditions pour bénéficier du dispositif est d’intégrer ou de faire partie d’une entreprise du secteur privé, non agricole, d’au moins 10 salariés.

Il s’agit d’une subvention de 1900 à 2200 euros selon le secteur géographique concerné, qui vous permet de financer différentes prestations :

La recherche d’un nouveau logement
L’accompagnement dans les démarches administratives liées au déménagement
L’installation dans le nouveau logement (prestations de déménageurs par exemple)
Le dispositif Mobili-Pass comprend aussi un prêt qui peut servir à financer les frais annexes qui n’entrent pas dans le cadre de ces prestations.

Vous êtes salariés du secteur agricole ?

 


Agri-Mobilité est un dispositif équivalent auquel vous pouvez prétendre pour vous aider à déménager.


L’AIP, Aide à l’Installation des Personnels de l’État


En cas d’embauche dans le secteur public, vous pouvez bénéficier de l’AIP, Aide à l’Installation des Personnels de l’État : cette aide, dont le montant peut atteindre jusqu’à 900 euros, sert à couvrir en partie le dépôt de garantie et les frais d’agence, le premier mois de loyer, ainsi que les frais de déménagement.

De manière générale, pensez à consulter la convention collective de votre entreprise pour savoir si une aide spécifique est prévue lorsque vous déménagez.


Les autres aides au déménagement


LE FSL, FONDS DE SOLIDARITÉ POUR LE LOGEMENT


Autre aide importante pour les déménagements des foyers à revenus modestes, le FSL, Fonds de Solidarité pour le Logement, est géré par votre département. Les conditions de ressources, le montant de l’aide, son plafond et ses modes de versement sont fixés par chaque Conseil Général. Il peut s’agir d’une subvention (non remboursable) ou d’un prêt, servant à régler les dépenses liées à un déménagement et aux frais d’entrée dans un nouveau logement. Les démarches d’attribution de cette aide passent par un travailleur social.

LES AIDES AU DÉMÉNAGEMENT DES CAISSES DE RETRAITES


Les caisses de retraites prévoient également des aides additionnelles pour les personnes retraitées ou âgées qui souhaiteraient déménager pour un logement plus adapté, un établissement collectif ou un aidant familial.

ACTION LOGEMENT


Enfin, Pôle Emploi s’associe avec Action Logement pour pouvoir proposer une aide d’un montant maximal de 1000 euros aux personnes qu’un nouvel emploi contraint à déménager. La subvention est soumise à des critères de ressources (le salaire du nouvel emploi devant être inférieur à 1,5 fois le Salaire Minimum de Croissance (SMIC) et de localisation (30 minutes de transport entre le nouvel emploi et le nouveau logement).